Eric Varnay, invité au Sommet du Mont Dolent pour parler des activités de l'association.

L’ACA présentant ses activités lors du Sommet du Mont Dolent, 2011.

L’ACA (en français)

L’ACA (pour Alliance culturelle arpitane), est une association et fédération transfrontalière, politiquement neutre et confessionnellement indépendante, qui a été a été fondée à Lausanne en 2004.

Elle se donne pour buts la documentation, la socialisation et la revitalisation de l’arpitan (également connue sous le nom de « francoprovençal« ) dans l’ensemble de son aire de diffusion (France, Italie et Suisse).

Numériser la documentation afin de la rendre facilement accessible au public, socialiser l’arpitan en rendant cette langue visible dans l’espace public par le biais de différents supports, et enfin le revitaliser par la mise en ligne de méthodes d’apprentissage.

Elle souhaite la rendre visible sur l’espace public, et s’engage à promouvoir l’idée d’une orthographe codifiée qui lui assurera une intercompréhensibilité à l’écrit entre les différents dialectes de la zone linguistique.

Le stand de l'ACA, lors de la Fête internationale de Reignier.

Stand de l’ACA et de l’Office géographique arpitan.

En 2005, l’ACA met en ligne la première version de son portail dédié à la langue arpitane: arpitania.ch, qui deviendra très vite arpitania.eu, pour mieux représenter la dimension européenne de l’aire linguistique.

L’association s’est associé en 2007 à l’éditeur bruxellois Casterman pour la publication d’un épisode des Aventures de Tintin avec différentes variantes arpitanes utilisées selon les personnages (savoyard, lyonnais, vaudois, valdôtain), le tout écrit dans une graphie standardisée, en l’occurrence l’orthographe de référence (ORB) de Dominique Stich.

L’ACA a également édité le 3e roman de l’écrivain valdôtain Floran Corradin, Lo Temps et a fait imprimer des t-shirts comportant des phrases ou expressions en patois.

En 2010, la région française Rhône-Alpes lance une politique de revalorisation de ses deux langues régionales, à savoir l’arpitan et l’occitan. En 2012, grâce à au soutien de la région, le nouveau site arpitan.com est créé, avec une rubrique apprentissage.

La même année, Radiô Arpitania (lancée en 2007) reprend  la diffusion de ses émissions depuis son de Prilly (Suisse), avec des contributeurs patoisants originaires de l’ensemble du domaine linguistique.

Colloque lors de la 37e fête internationale de l'arpitan, organisée par l'ACA.

Colloque lors de la 37e Fête Internationale de l’Arpitan.

En 2016, l’ACA organise la 37e Fête internationale de l’arpitan à Saint-Etienne (France).

Elle continue ses activités d’édition sous le label Arpitania.

***

L’ACA (en arpetan)

[Pour lire en langue française, aller plus bas]

L’ACA (Aliance culturèla arpitanna) [CFLL : Alyanse kulturèla arpitan-na] est un associacion et na fèdèracion entèrnacionâla qu’est étâye fondâye en 2004 a Losena (Suisse). Enqu’houé, l’associacion sè trôve a Siéz (Hiôta-Savouè) et pués a Rochetalyê (Lêre).

Histouère

L’ACA est un’associacion politicament netra et confessionèlament endèpendenta qu’est étâye fondâye a Losena en 2004. Enqu’houé, la sièta de l’associacion sè trôve a Siéz en Hiôta-Savouè et pués a Sant-Etiève, u quartiér de Rochetalyê, dens lo dèpartament de Lêre.

L’associacion s’est associyê en 2007 a l’èditor brussèllouès Casterman por la publicacion de « L’Afére Pecârd », un èpisode de los Aventures de Tintin, avouéc difèrentes variantes dialèctâles de l’arpetan utilisâyes selon los pèrsonâjos (savoyârd, liyonês, vôdouès, vâldoten), le tot ècrit dedens yéna grafia standardisâye, en l’ocurrence l’ortografia de rèference (OR-B) de Domenico Stich.

Lo mémo an, la Radiô Arpitania est étâye fêta en Savouè per l’ACA. Ceta radiô ére la premiére radiô arpetana que fât na difusion que côvre l’ensemblo des tèrritouèros yô que l’arpetan est la lengoua du payis.

En septembro 2008, l’ACA ’l at d’étot èditâ « Lo Temps », lo 3o roman de l’ècriven vâldoten Floran Corradin.

En 2016, il est l’ACA que organise-pués la 37a Féta enternacionala de l’arpetan a Sant-Etiève.

Fins

L’ACA sè balye por fin de promovêr des projèts culturèls liyês ux règ·ions de l’Arpetania et en particuliér la promocion de la lengoua historica de ceta règ·ion transnacionâla: l’arpetan.

L’ACA souhète rendre la lengoua visibla dessus l’èspâço public, et s’engage a promovêr l’idê de na ortografia codifiyê que lui sè assiurara pués na entèrcomprèhensibilitât a l’ècrit entre los difèrents dialèctâles de la zôna linguistica.