Quand la police municipale communique, elle pense autant aux touristes qu’aux autochtones arpitanophones

evolene_police
Evolène est l’une des dernières communes de Suisse et d’Arpitanie où l’arpitan encore transmis directement aux enfants par les parents.


Photo: 100zax